Comment aider quelqu’un qui fait une dépression ?

Comment aider quelqu’un qui fait une dépression ?

mai 8, 2018 0 Par Ninja Scroll

Lorsqu’un conjoint, un membre de la famille ou un ami souffre de dépression, votre soutien et vos encouragements peuvent jouer un rôle important dans leur rétablissement. Vous pouvez les aider à faire face aux symptômes de dépression, à surmonter les pensées négatives et à retrouver leur énergie, leur optimisme et leur joie de vivre. Cependant, la dépression de votre proche peut aussi vous épuiser si vous négligez vos propres besoins. Ces lignes directrices peuvent vous aider à soutenir une personne déprimée dans son rétablissement tout en maintenant votre équilibre émotionnel.

Comment aider une personne souffrant de dépression
La dépression est un trouble grave mais traitable qui touche des millions de personnes, des jeunes aux personnes âgées et de tous les milieux. Elle entrave la vie de tous les jours, causant d’énormes souffrances, blessant non seulement ceux qui en souffrent, mais aussi tous ceux qui les entourent.

Si une personne que vous aimez est déprimée, vous pouvez éprouver un certain nombre d’émotions difficiles, y compris l’impuissance, la frustration, la colère, la peur, la culpabilité et la tristesse. Ces sentiments sont tous normaux. Ce n’est pas facile de faire face à la dépression d’un ami ou d’un membre de la famille. Et si vous ne prenez pas soin de vous-même, cela peut devenir accablant.

Cela dit, il y a des mesures que vous pouvez prendre pour aider votre proche. Commencez par vous renseigner sur la dépression et sur la façon d’en parler avec votre ami ou un membre de votre famille. Mais lorsque vous tendez la main, n’oubliez pas de prendre soin de votre propre santé émotionnelle. Penser à ses propres besoins n’est pas un acte d’égoïsme, c’est une nécessité. Votre force émotionnelle vous permettra de fournir le soutien continu dont votre ami ou membre de la famille déprimé a besoin.

Comprendre la dépression chez un ami ou un membre de la famille
La dépression est une maladie grave. Ne sous-estimez pas la gravité de la dépression. La dépression draine l’énergie, l’optimisme et la motivation d’une personne. Votre proche déprimé ne peut pas simplement s’en sortir par la seule force de la volonté.

Les symptômes de la dépression ne sont pas personnels. La dépression fait qu’il est difficile pour une personne d’établir des liens affectifs profonds avec quiconque, même avec les personnes qu’elle aime le plus. De plus, les personnes déprimées disent souvent des choses blessantes et se déchaînent dans la colère. Rappelez-vous que c’est la dépression qui parle, pas celle que vous aimez, alors essayez de ne pas la prendre personnellement.

Cacher le problème ne le fera pas disparaître. Ne soyez pas un facilitateur. Cela n’aide personne si vous trouvez des excuses, si vous cachez le problème ou si vous mentez pour un ami ou un membre de la famille qui est déprimé. En fait, cela peut empêcher la personne déprimée de chercher un traitement.

Vous ne pouvez pas “réparer” la dépression de quelqu’un d’autre. N’essayez pas de sauver votre proche de la dépression. Ce n’est pas à vous de régler le problème, et vous ne le pouvez pas non plus. Vous n’êtes pas à blâmer pour la dépression de votre proche ou responsable de son bonheur (ou de son manque de bonheur). En fin de compte, le rétablissement est entre les mains de la personne déprimée.

Mon ami ou un être cher est-il déprimé ?
La famille et les amis sont souvent la première ligne de défense dans la lutte contre la dépression. C’est pourquoi il est important de comprendre les signes et les symptômes de la dépression. Vous pouvez remarquer le problème chez un proche déprimé avant lui, et votre influence et votre inquiétude peuvent le motiver à demander de l’aide.

Soyez inquiet si votre bien-aimé…..
Il n’a plus l’air de se soucier de quoi que ce soit. A perdu tout intérêt pour le travail, le sexe, les passe-temps et autres activités agréables. S’est retiré de ses amis, de sa famille et d’autres activités sociales.

Exprime une vision sombre ou négative de la vie. Est inhabituellement triste, irritable, irritable, d’humeur courte, critique ou maussade ; parle de se sentir “impuissant” ou “désespéré”.

Se plaint fréquemment de maux de tête, de maux d’estomac et de maux de dos. Ou se plaint de se sentir fatigué et épuisé tout le temps.

Dort moins que d’habitude ou dort trop longtemps. Est devenu indécis, oublieux, désorganisé, désorganisé, et “hors de lui”.

Mange plus ou moins que d’habitude et a récemment pris ou perdu du poids.

Boit plus ou abuse de drogues, y compris les somnifères sur ordonnance et les analgésiques.

Jeune femme allongée sur le canapé, regardant fixement.
Symptômes de dépression et signes avant-coureurs : Reconnaître la dépression et obtenir l’aide dont vous avez besoin

Comment parler à quelqu’un de la dépression
Il est parfois difficile de savoir quoi dire lorsqu’on parle de dépression à un être cher. Vous pourriez craindre que si vous soulevez vos inquiétudes, ils se mettent en colère, se sentent insultés ou ignorent vos préoccupations. Il se peut que vous ne soyez pas certain des questions à poser ou de la façon d’apporter votre soutien.

Si vous ne savez pas par où commencer, les suggestions suivantes peuvent vous aider. Mais rappelez-vous qu’il est beaucoup plus important d’être un auditeur compatissant que de donner des conseils. Il n’est pas nécessaire d’essayer de “réparer” la personne ; il suffit d’être à l’écoute. Souvent, le simple fait de parler à quelqu’un face à face peut être d’une aide énorme pour une personne souffrant de dépression. Encouragez la personne déprimée à parler de ses sentiments et à écouter sans porter de jugement.

Ne vous attendez pas à ce qu’une seule conversation soit la fin de la conversation. Les personnes déprimées ont tendance à se retirer des autres et à s’isoler. Vous devrez peut-être exprimer votre préoccupation et votre volonté t